• une conférence pour développer la curiosité des jeunes normands

    Une rencontre “Grand témoin” offre l’occasion unique aux lycéens et apprentis d’échanger avec celles et ceux qui observent le monde en mouvement et participent à créer celui de demain.

    Olivier Merbau sera présent le 12 décembre prochain au Dôme en compagnie de Margaux Marie, Chargée de développement de l’association “Voilenat.org”, pour présenter le projet “Escondida” à un public de 210 lycéens et apprentis normands.

    Les rencontres “Grand témoin” sont organisées en partenariat avec la Région Normandie et le Rectorat de la région académique Normandie.

    La prochaine rencontre “Grand témoin” se déroulera le jeudi 12 décembre 2019 en présence des membres de l’expédition “Escondida” : Margaux Marie et Olivier Merbau. Elle s’intéressera à la question de la recherche participative et tentera de répondre à cette question : Comment citoyen·ne·s et scientifiques peuvent-elles·ils collaborer pour faire avancer la recherche ?

    ESCONDIDA :
    L’ÎLE OUBLIÉE DU PACIFIQUE ?

    À l’heure des satellites et des technologies d’imagerie numérique, on pourrait croire que toute notre planète a été cartographiée dans les moindres détails. Pourtant, selon Olivier Merbau, Chef de l’expédition “Escondida” et l’équipe de “Voilenat.org”, il resterait encore au moins une terra incognita : l’Escondida, l’île secrète qui sert de base arrière à Corto Maltese dans “La ballade de la mer salée” (Ed. Casterman, 1975).

    Pour vérifier cette théorie, le navigateur et membre de la Société des explorateurs français (SEF) embarquera en 2020 à bord d’Argo, un voilier de 10 mètres de long, à destination du Pacifique Ouest aux confins de l’Océanie.

    Une traversée longue, minimaliste par son impact écologique, que l’équipe du projet a choisi de mettre à profit pour aider les équipes de recherche à améliorer leurs connaissances sur les océans et les populations. Tout au long de son périple, Olivier Merbau va ainsi mener un inventaire des milieux marins et insulaires en identifiant les espèces rencontrées, mouiller des flotteurs océanographiques Argo pour mesurer la température et la salinité des océans, collecter du plancton et des plastiques pour étudier la pollution des océans. Il va également embarquer des dispositifs de mesure fonctionnels ou en phase d’essai développés par "Astrolabe Expéditions", une association spécialisée dans la constitution d’équipes de recherche citoyenne et la création de programme de recherche participative. Enfin, chaque escale sera l’occasion d’accueillir des scientifiques à bord d’Argo et de transformer le navire en base de recherche.

    Voir en ligne : affiche du dôme

  • Du sport, au lycée Jean Jooris

    Le bien-être des élèves au lycée Jean Jooris est une préoccupation pour tous les professionnels de l’établissement. Aussi, nous mettons en œuvre, diverses activités notamment sportives tout au long de l’année scolaire.
    Sébastien Laurent, animateur sportif a encadré une sortie roller